EXTENSIONS
© 2012-2014
.
 < page précédente page suivante >
#corner

Pages du livre : 82 à 95

Nom de ferme : Kinigunde

Adresse : Ile du Moulin

Propriétaire : BINGERT Gilbert

ILE DU MOULIN

Cette propriété tient sa dénomination populaire d'une ancêtre qui se prénommait «Kunigunde».

Un petit cours d'eau qu'on appelait «Giessel» ou «Gänsbachel» passait devant cette ferme. Mais aujourd'hui les trois petits ponts en bois et la rivière n'existent plus.

ANDRES Martin et son frère Ferdinand qui entra dans les ordres et devint Frère Pascal.

ANDRES Martin (père), sa femme Julia née FISCHER et six de leurs douze enfants.

Nom de ferme : Awerbür

Adresse : Ile du Moulin

Propriétaire : OBRECHT Cyril

  Cette ferme se trouvait sur une île entourée par le Muhlwasser et !e Giessel.

Vers 1950, cette maison a été surmontée d'un étage. Auparavant, elle avait l'allure d'une maison typique de pêcheur.

OBRECHT Albert élevait des verrats (Awer en alsacien) pendant des années.

En face de cette ferme se trouve le moulin (Niedermuhle) qui était activé par le Muhlwasser, mais depuis ces eaux ont été comblées. La ferme est actuellement exploitée par OBRECHT Cyril.

La Niedermühle datant du XIIIème siècle.

BRUHLY

BLEICH

Nom de ferme : Herr Maire vom Brühly

Adresse : 4 rue du Brühly

Propriétaire : STAHN Christian

Devant la maison : un commis, SPIEGEL Raymond, FENDER Jean, BADER Jean-Paul, BADER Cécile, FENDER Marguerite, BADER Annette.

Cette maison a été construite par BADER Jean-Baptiste au début du siècle. Ce fut la première ferme du quartier du Brühly. BADER Paul qu'on surnommait le «Maire du Brühly» ( de part sa ressemblance physique au maire d'Erstein Jean-Philippe BAPST ) et son fils Jean-Paul menèrent l'exploitation agricole et s'occupaient du voiturage. Ils vidaient les fosses septiques, transportaient les ordures ménagères et en hiver livraient du bois aux particuliers.

Après l'apparition des véhicules à moteur, les travaux des voituriers se firent de plus en plus rares et Jean-Paul décida d'abandonner le métier en 1968.


BADER Paul conduisant un couple de mariés.

HINTER den GARTEN

Nom de ferme : Spehner’s

Adresse : 5 rue du printemps

Propriétaire : BOHNERT Patrick

Cette ferme était la propriété de la famille SPEHNER.

Ils étaient agriculteurs et voituriers.

Camille SPEHNER mena l'exploitation jusqu'en 1960.

Nom de ferme : Stärnewirt

Adresse : rue Brûlée

Nouvelle adresse : 3 rue de Molsheim

Propriétaire : KUHN Alphonse

Tout le monde est fier de cette belle grume de chêne. On se demande comment ce chariot ne plie pas sous le poids de ce monstre.

Le cric fixé contre la grume et des chaînes, ont servi au chargement de ce tronc d'arbre.

Nom de ferme : Rappe’l Natz ou Spenner Natz

Adresse : 1 route du Rhin

Propriétaire : ANDRES Marcel

La ferme et la propriété voisine (de SINN Jean ancien charron) ont été démolies en 1953.

La ferme de la famille KUHN se trouvait dans la rue Brûlée. Elle a été démontée pour permettre l'agrandissement de l'hôpital. D'après les souvenirs de KUHN Alphonse, cette maison était autrefois une auberge. On l'appelait «A l'Etoile».

Une traverse en chêne de la grange prouvait l'existence de ce com- merce.

Un bretzel et deux étoiles étaient sculptés dans cette poutre.

Après plusieurs propositions, les «KUHN» ont reçu un terrain dans la rue de Molsheim, et ont reconstruit une ferme qui est toujours en activité.

Nom de ferme : S’Bleicher’s

Adresse : rue du Gal. Offenstein

Propriétaire : maison démolie

Cette maison a été construite par ANDRES Ignace en 1895 en remplacement d'une autre devenue trop petite et trop vieille. Le premier nom de ferme existe depuis que ANDRES Ignace possédait des chevaux d'une race noire (Rappe), et le second parce qu'une grand-mère s'appelait SPENNER, ce qui donna le «Spenner Natz» (SPENNER Ignace).

Plusieurs générations de cette famille ANDRES étaient voituriers, transporteurs de grumes et blanchisseurs.

Le 18 juin 1940, à 9 h du matin, les Français ont fait sauter le pont de l'Ill pour éviter que les Allemands n'entrent dans la ville.

La ferme de ANDRES Ignace subit de lourdes conséquences suite au souffle de l'explosion.

Cette maison qui était habitée par une famille ANDRES, a été démolie en 1994 pour laisser la place à un immeuble et à un lotissement.

On appelait les habitants de cette ferme S'Bleicher's. Car ces personnes blanchissaient les toiles de lin sur les prés alentours, tout en exerçant les métiers de pêcheur et d'agriculteur.

Dans les prés, non loin de la rivière, ils tendaient les toiles grises qui venaient du tisserand, à 20-30 cm du sol, et les arrosaient à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'elles s'éclaircissent sous l'action du soleil.

Ce travail ne se faisait qu'à la belle saison.

Peigne à chanvre

PRESENTATION HISTORIQUE LES FERMES-INDEX OBERFLACKE NIEDERFLACKE DORF EXTENSIONS KRAFFT